Archives du blog

Soupe de Makassar – sop konro


Cette soupe si délicieuse composée de côtelettes de boeuf ou de veau provient du sud de Sulawesi. Elle contient beaucoup d’ingrédients et son secret consiste à écumer complètement  le gras de son bouillon.

Ingrédientssop konro

900 g de côtelettes de bœuf ou de veau coupées en morceaux de 15 à 20 cm
3  litres d’eau
4 feuilles de laurier
6 clous de girofle
3 minis oignons coupés grossièrement
6 noix noires, pelées, immergées dans l’eau tiède puis égouttées
5 gousses d’ail
2 cuillerées à café de poivre blanc moulu
1 cuillerée à café de coriandre moulue
1 cuillerée à café de curcuma ou 2 cuillerées à café de racine de curcuma
1 cuillerée à café de noix de muscade finement râpées
1 cuillerée à soupe de galanga finement haché
3 cuillerées à table de pulpe de tamarin en conserve ou 2 cuillerées à café de pulpe de tamarin imbibée dans l’eau
1 cuillerée à soupe de sucre de palme
1 cuillerée à café de sel
2 cuillerées à table d’huile d’olive
jus de 2 limes
5 cuillerées à soupe d’oignon frit dans l’huile
4 cuillerées à soupe d’échalotes

Préparation

  1. Déposer la viande dans un faitout et y ajouter l’eau, les feuilles de laurier, les clous de girofle. Laisser mijoter à feu très doux pendant 1  heure sans couvercle.
  2. À l’aide d’un mortier ou d’un robot culinaire réduire en pâte l’ail, les échalotes, les noix noires, le galanga, le curcuma, le poivre, la coriandre, les noix de muscade,
  3. Frire la pâte dans une poêle antiadhésive pendant 4 à 5 minutes à feu moyen bas. Ajouter la pulpe de tamarin, le sel et le sucre. Laisser mijoter pendant 2 heures. Écumer la soupe à plusieurs reprises afin d’enlever le gras.

Présentation

Servir la soupe dans dans des bols coréens avec les échalotes, les oignons frits, le jus de lime. Accompagner de riz et de sambal –sauce piquante.

Publicités

Soupe au poulet javanaise – soto ayam jawa


Soupe très nourrissante consommée dans beaucoup de pays de l’Asie du Sud-Est. Pet être accompagné avec du riz lors d’un repas du jour!

Ingrédients

2 petits poulets
5 gousses d’ail
sel et poivre
5 noix pignon
huile d’arachide
110 g de crevettes fraîches nettoyées, sans les veines, puis coupées transversalement
1 pincée de curcuma moulu
1/2 cuillerée de poudre de chiles
1 cuillerée à café de gingembre râpé
1 cuillerée à café de sauce soya claire
950 ml de bouillon de poulet ou de veau ou de légumes
125 g de germes de soya rincées et égouttées
1 oeuf bouilli tranché (optionnel)
1 pomme de terre coupée en cubes puis bouillie mais pas trop (4 minutes), puis frite dans du ghi ou des dumplings coréens congelés et incorporés dans la soupe en ébullition pendant 3 minutes
4 échalotes coupées sur la longueur
1 cuillerée à soupe de coriandre frais  – cilantro
1 lime coupée en quatre
1 oignon d’Asie finement coupé puis doré dans l’huile d’olive

Préparation

  1. Dans un faitout, faire mijoter pendant 20 minutes le poulet avec le sel, 2 gousses d’ail et le poivre. Retirer du feu, puis laisser refroidir.
  2. Préparer la sauce. À l’aide d’un mortier, écraser vigoureusement les pignons et 3 gousses d’ail afin de faire une pâte. Frire cette pâte dans un faitout pendant 1 minute en ajoutant un peu d’huile. Incorporer les crevettes, le curcuma, la poudre de chili, le gingembre , la sauce soya.
  3. Couper le poulet en lamelles en prenant bien soin d’enlever la peau, puis l’ajouter à la sauce. Ajouter 250 ml (1 tasse) de bouillon de poulet, couvrir et laisser mijoter pendant 5 minutes. Ajouter le reste du bouillon (environ 700 ml ou plus), puis laisser mijoter pendant encore 5 minutes. Ajouter du sel au besoin.
  4. Incorporer les germes de soya puis servir aussitôt en présentant une assiette de légumes qui comprend la lime, la pomme de terre, les oignons d’Asie grillés, le coriandre. Utiliser un bol coréen profond afin de garder la soupe très chaude pendant le repas.
  5. Accompagner avec la sambal oelek ou sambal terasi selon la préférence.

Soupe à la queue de veau – sop buntut


Cette plus que délicieuse soupe aromatique peut être dégustée partout en Indonésie, en Malaisie et à Singapour. Il existe également une version grillée- sop buntut goreng qui consiste à mariner la viande dans une solution de sauce soya ainsi que quelques autres ingrédients avant d’être grillée.

Soupe à la queue de veau - sop buntut

1, 240 kg de queue de veau ou de bœuf coupée en tronçons de 5 cm
5 cm de gingembre frais écrasé
3 noix de muscade écrasées
20 clous de girofle
1 cuillerée à café de poivre noir moulu
sel
3 carottes coupées en rondelles de 1 cm
2 poireaux coupés en cubes de 5 cm ou 15 fleurets de choux fleurs
1 mini oignon coupé en tronçons de 2,5 cm
2 pommes de terre coupées en quatre pour 8 morceaux
2 tomates moyennes
250 g (1 tasse) de céleri haché grossièrement (optionnel)
2 cuillerées à café d’échalotes frites
1 cuillerée à table d’huile d’olive

  1. Cuire. Dans un faitout, ajouter 1 litre d’eau froide qui couvre à peine la viande. Porter à ébullition, puis ajouter les morceaux de la queue et le gingembre. Faire bouillir pendant 3 minutes, puis réduire le feu au minimum. Retirer le gingembre. Ajouter 2,5 litres d’eau froide à l’eau bouillante du  faitout qui ne contient que la queue tronçonnée. Incorporer les noix de  muscade, les clous de girofle. Faire bouillir pendant 1 1/2 heures à feu doux ou jusqu’à ce que la viande devienne tendre.
  2. Sauter. Dans une poêle, chauffer l’huile à feu moyen bas, puis ajouter les carrottes, les morceaux de poireaux ou les fleurets de choux fleurs et l’échalote. Sauter pendant 3 minutes.
  3. Terminer. Ajouter les légumes sautés dans le faitout. Ajouter les pommes de terre, le poivre et le sel. Couvrir et laisser mijoter pendant 20 minutes ou jusqu’à ce que les pommes de terre deviennent tendres. Retirer du feu et verser la soupe dans un grand bol. Verser dans des bols coréens  individuels et garnir avec des tranches de tomates et les échalotes frites. On peut ajouter du céleri ou des cubes d’avocat.

Servir très chaud avec du riz ou l’un des plats suivants: oreilles de porc grillées, courgettes frites, concombres libanais tranchés transversalement et saupoudrés de sel et de jus de limes, radis frais, des chiles rouges rôtis …

On peut remplacer les queues de veau par des jarrets de veau.

%d blogueurs aiment cette page :