Archives du blog

Curry aux légumes – sayur kari


Ce plus que savoureux curry aux légumes est facile à préparer en toute saison. On peut ajouter des chiles moulus puis luis donner plus de piquant. Délicieux avec du riz gluant ou du riz basmati cuit à la vapeur.

Ingrédients

1 cuillerée à table d’huile d’olive
1/2 cuillerée à café de coriandre moulu (ketumbar)
1/2  cuillerée à café de cumin moulu (jintan)
1 cuillerée à café de curcuma moulu (kunyit)
1/2 cuillerée à café de galanga moulu (laos)
1 carotte pelée puis coupée en minis cubes
2 moyennes pommes de terre pelées puis coupées ne minis cubes
500 ml (2 tasses) de lait de noix de coco
Sel au goût
1 petite aubergine asiatique pelée puis coupée en minis cubes
225 g de haricots verts nettoyées puis coupées en en trois tronçons
225 g de chou déchirés sommairement

Préparation

  1. Chauffer l’huile dans un faitout. Ajouter les épices moulus. stir-fry brièvement.
  2. Ajouter les cubes de carottes et de pommes de terre.. Ajouter le sel au goût. Couvrir puis laisser mijoter pendant 10 minutes.
  3. Ajouter les autres ingrédients, couvrir puis continuer la cuisson jusqu’à ce que les légumes soient cuits.

Currry aux oeufs – telur kari


La sauce de curry dans laquelle baignent les oeufs confèrent à ce plat des saveurs uniques.

Ingrédients

2 cuillerées à table d’huile d’olive
1 oignon moyen émincé
1 gousse d’ail pelée puis émincée
1 cuillerée à café de coriandre moulu
1 cuillerée à café de cumin moulu
1 cuillerée à café de chiles moulus
1/2 cuillerée à café de curcuma moulu
1/2 cuillerée à café de citronnelle moulue
1 cuillerée à café de sambal olek
1 feuille de curry
1 feuille de combawa
375 ml (1  1/2  tasses) de lait de noix de coco
1 cuillerée à café de sel
6 oeufs cuits durs écaillés

Préparation

  1. Chauffer l’huile dans un faitout. Ajouter l’oignon, l’ail et épices moulus. Stir-fry.
  2. Ajouter la citronnelle, la sambal olek, les feuilles de curry et de combawa, le lait de noix de coco et le sel. Porter à ébullition.
  3. Ajouter les oeufs puis laisser mijoter pendant 10 minutes.

Curry de rendang padang – rendang padang (vidéo 2)

Curry rendang Padang – rendang padang


Ce curry, plus que succulent et  préparé avec le lait de noix de coco naturel est très apprécié lors des grandes occasions dans la cuisine traditionnelle  en Indonésie et en Malaisie.  Il se rendang ou nomme  kalio si vous stoppez la cuisson avant que le lait de noix de coco ne s’évapore complètement.  Plus vous réchauffez ce plat plus il devient savoureux. Il se conserve un mois au frigo. Vous n’avez  plus d’excuse pour ne pas recevoir vos amis désormais.

Ingrédientscurry de rendang padang

10 gros chiles rouges séchés ou 20 chiles  oiseaux verts sans les graines ou 3 cuillerées à table de flocons de chile de première qualité
2 feuilles de combawa
15 feuilles de  curry ou 2 feuilles de laurier
1 cuillerée à café de graines de coriandres moulues
1 cuillerée à soupe de gingembre haché
2 cuillerée à café de cumin moulu
1 cuillerée à café de poudre de chile
1/4 de cuillerée à café de curcuma ou 1 racine de curcuma pelée et grossièrement hachée
6 gousses d’ail pelées
10 minis oignons émincés
750 g de veau en cubes
30 g de chair de noix de coco (optionnel)
250 ml de lait de coco + 250 ml de crème de noix de coco ou assez pour couvrir la viande au début de la cuisson
2 blancs de citronnelle, partie pourpre seulement puis la première écorce enlevée, coupés en 3 tronçons chacun puis écrasés avec le dos d’un gros couteau chinois
1 cuillerée à soupe de galangale
1 cuillerée à café  de clou de girofle
2 cuillerées à café de sucre de palme
1 bâton de cannelle de 5 cm
1 cuillerée à soupe de javentri entier (optionnel)
4 cuillerées à soupe d’huile d’olive
Sel ou sucre au goût

Préparation

  1. Faire dégorger les chiles séchés dans l’eau bouillante pendant 15 minutes, les égoutter puis les hacher grossièrement. Sinon, couper les chiles oiseaux très finement.
  2. Dans un mortier ou un robot, moudre les chiles, le gingembre, la coriandre, le cumin, le curcuma, la poudre de chile, les feuilles de combawa, les feuilles de curry ou de laurier, l’ail et les minis oignons. Ajouter un peu d’eau ou du bouillon ou du lait de noix de coco afin d’obtenir une pâte homogène tout en continuant de mélanger. Frire la pâte dans l’huile d’olive pendant 5 minutes à feu doux, puis retirer du feu.
  3. Mariner la viande avec cette pâte au réfrigérateur pendant quelques heures  ou plus mais au moins 30 minutes si le temps n’est pas disponible.
  4. Ajouter de l’huile dans un faitout et y incorporer, le bâton de cannelle, les tronçons de citronnelle, les clous de girofle, le sucre, la galangale, la chair de noix de coco et le javentri. Incorporer la viande marinée.  Ajouter le lait de coco et la noix de coco. Porter le mélange à ébullition puis réduire le feu à minimum en laissant mijoter à feu très doux pendant 1h 30 sans couvercle.

Présentation

Servir avec du riz après avoir retirer les tronçons de citronnelle, les feuilles de combawa ou de laurier.

Note 1

Si le curry est trop liquide, prolonger la cuisson davantage pendant quelques minutes. Il faut que le liquide soit totalement évaporé. Remuer souvent pour éviter qu’il colle au fond de la casserole. Ajouter le sel ou le sucre.

Note 2

Le curry rendang se nomme kalio si le curry est devenu épais sans liquide. Certains le préfèrent de cette façon. Tout est une question de goût.

Note 3

Les arômes sont plus développés si le curry est préparé la veille.

Quenelles d’agneau – martabak


Le martabak est un plat populaire en Indonésie. À Jakarta et dans l’ouest de Java, ces crêpes épaisses et sucrées sont dénommées « terang bulan » ou « kue pinang bangka ». Le martabak telur, ou martabak à l’oeuf, est constitué d’une farce salée entourée de deux couches de pâte. La farce contient des légumes, de la viande et des condiments ; elle est liée d’œufs de poule ou de canard  pour un grand martabak. La pâte est préparée en faisant tourner un pâton jusqu’à obtenir une feuille très fine, de type pâte phyllo, qui est légèrement frite dans une lourde poêle plate. Elle est ensuite garnie, puis coupée en carrés afin d’être vendue et consommée, accompagnée de tranches de concombre et d’une sauce brun sombre composée de vinaigre et de sucre de palme.

Quenelles d'agneau - martabak

Ingrédients

80 enveloppes de riz – wonton300 ml d’huile d’arachides ou d’olive
2 cuillerées à table d’huile d’olive
2 gros oignons finement hachés
2 gousses d’ail finement hachées
1 cuillerée à soupe de gingembre râpé
1 cuillerée à café de coriandre moulu
1/2 cuillerée à café de cumin moulu
1/2 cuillerée à café de curcuma moulu
1/2 cuillerée à soupe de javentri
2 tiges de citronnelles finement hachées – partie pourpre seulement
1 cuillerée à café de de sel ou au goût
550 g de viande de curry d’agneau ou de veau
4 échalotes vertes
3 oeufs légèrement battus

Préparation de la farce

  1. Chauffer un faitout, puis ajouter l’huile d’olive. Incorporer les oignons, l’ail, le gingembre. Frire pendant  quelques minutes.
  2. Ajouter le coriandre, le cumin, le curcuma, la citronnelle, le sel. Frire pendant 30 secondes.
  3. Ajouter la viande au mélange.

Friture de la farce

  1. Cuire le mélange pendant environ 15 minutes.
  2. Enlever du feu, puis laisser refroidir le mélange.

Cuisson des quenelles – martabak

  1. Incorporer la farce frite dans un saladier, puis ajouter les échalotes. Mélanger bien. Incorporer les oeufs battus, puis mélanger. Déposer une cuillerée de farce sur chacun des enveloppes de riz et former un carré. Déposer une enveloppe de riz par dessus. Refermer les rebords pour rendre les martabak étanches lors de la cuisson. Ils doivent être carrés et plates.
  2. Frire les martabak sans qu’ils se touchent 2 minutes de chaque côté. Ils doivent être croustillants sur la périphérie mais pas à l’intérieur.

Présentation

Servir chaud ou froid. Accompagner de tranches de concombre. Produit de 30 à 36 quenelles martabak.

Curry d’agneau – gule kambing


Ce délicieux curry peut être préparé longtemps d’avance et conservé plusieurs jours au frigo. Servir avec la sambal goreng ou une autre de son choix!

IngrédientsCurry d'agneau - gule kambing

1 gigot d’agneau de 2,9 kg
500 ml d’eau chaude
1 bâtonnet de cannelle de 5 cm
2 feuilles de combawa ou de laurier ou 10 feuilles de curry
1 tige de citronnelle coupée en 3 tronçons
300 ml de crème de noix de coco
6 minis oignons  coupés finement
4 gousses d’ail écrasées
6 pignons
4 gros chiles rouges sans les graines puis coupés en rondelles
1 cuillerée à table de gingembre laotien ou galanga
1 cuillerée à café de curcuma
2 cuillerées à café de coriandre moulu
2 clous de girofle
1 cuillerée à soupe de javentri (optionnel)
1 cuillerée à table de sel
4 cuillerées à table de purée de tamarin
2 cuillerées à table d’huile d’olive
1 cuillerée à café de feuilles de  cilantro

Préparation

  1. Couper le gigot d’agneau en cubes de 2,5 cm, puis enlever les nerfs et le gras.
  2. Mettre tous les ingrédients dans un mortier ou dans un robot pour en faire une pâte: ail oignons, chiles rouges, coriandre, clous de girofle, curcuma, sel, tamarin. Frire la pâte dans un faitout à feu moyen bas pendant 8 minutes afin qu’elle devienne aromatique.
  3. Incorporer la viande, puis cuire en brassant pendant 2 minutes.
  4. Incorporer l’eau, la cannelle, la citronnelle, les feuilles de combawa et les autres feuilles. Couvrir puis laisser mijoter pendant 40 minutes.
  5. Enlever le couvercle, puis incorporer la crème de noix de coco. Laisser mijoter pendant 25 minutes à feu bas en brassant de temps à autre.
  6. Ajuster l’assaisonnement, puis retirer la citronnelle, la cannelle, les feuilles.

Présentation

Servir avec du riz et la sauce – sambal – préférée. Pour 6 à 10 personnes.

Curry d’agneau – gule kambing


Ce délicieux curry peut être préparé longtemps d’avance et conservé plusieurs jours au frigo. Servir avec la sambal goreng ou une autre de son choix sans oublier le riz ou quelques pommes de terre cuites au four.

Curry d'agneau - gule kambing

Ingrédients

1 gigot d’agneau de 2,9 kg ou 4 jarrets de veau
500 ml d’eau chaude
1 bâtonnet de cannelle de 5 cm
2 feuilles de combawa ou de laurier ou 10 feuilles de curry
1 tige de citronnelle coupée en 3 tronçons dans la partie blanche
300 ml de crème de noix de coco
6 oignons d’Asie coupés finement
4 gousses d’ail écrasées
6 pignons ou noix de macadam
4 gros chiles rouges sans les graines puis coupés
1 cuillerée à table de gingembre laotien ou galangale
1 cuillerée à café de curcuma
2 cuillerées à café de coriandre moulu
2 clous de girofle
1 cuillerée à soupe de javentri
1 cuillerée à table de sel noir ou blanc
4 cuillerées à table de purée de tamarin
2 cuillerées à table d’huile d’olive
1 cuillerée à café de feuilles de coriandre – cilantro

Préparation

  1. Couper le gigot d’agneau en cubes de 2,5 cm, puis enlever les nerfs et le gras.
  2. Mettre tous les ingrédients dans un mortier ou dans un robot pour en faire une pâte: ail oignons, chiles rouges, coriandre, clous de girofle, galangale, curcuma, sel, tamarin. Frire la pâte dans un faitout à feu moyen bas pendant 8 minutes afin qu’elle devienne aromatique.
  3. Incorporer la viande, puis cuire en brassant pendant 2 minutes.
  4. Ajouter l’eau, la cannelle, la citronnelle, les feuilles de kaffir et les autres feuilles. Couvrir puis laisser mijoter pendant 40 minutes OU 10 minutes si vous utilisez des jarrets de veau.
  5. Enlever le couvercle, puis incorporer la crème de noix de coco. Laisser mijoter pendant 25 minutes à feu bas en brassant de temps à autre.
  6. Ajuster l’assaisonnement, puis retirer la citronnelle, la cannelle, les feuilles.

Présentation

Servir avec du riz et la sauce – sambal – préférée. Pour 6 à 10 personnes.

%d blogueurs aiment cette page :