Archives du blog

Nouilles au boeuf et brocolis


Ce stir-fry composé principalement de boeuf  émincé, de nouilles larges et de brocolis se prépare très rapidement. On peut utiliser du veau ou des crevettes à la place du boeuf.

Ingrédientsnouilles au boeuf et brocolis

  • 200 g de contrefilet de bœuf
  • 6 cuillerées à table d’huile d’olive
  • 250 g de nouilles de riz larges fraîches
  • 2 œufs battus avec 1/4 de noix de muscade moulue
  • 3 gousses d’ail finement hachées
  • 250 g de brocolis chinois coupés en morceaux de 4 à 5 cm
  • 3 cuillerées à soupe de kecup manis
  • 1 cuillerée à café d’huile de sésame
  • 200 g de tofu ferme coupés en bâtonnets
  • 1 chile oiseau rouge  ou habanero
  • 2 cuillerées à café de sambal oelek
  • Sel

Préparation

  1. Couper le bœuf en lamelles de 1/2 cm. Chauffer un faitout à la température moyenne, puis y dorer le tofu dans un peu d’huile. Mettre le tofu de côté.
  2. Frire les nouilles dans l’huile en ajoutant lentement les œufs battus. Retirer du feu et mettre de côté.
  3. Frire les gousses d’ail dans 3 cuillerées à soupe d’huile jusqu’à`a ce qu’elle deviennent dorées. Ajouter le bœuf, puis le brocoli,

Satay au boeuf – sate pusut


Sate

Ce satay dégusté avec les doigts est délicieux lorsqu’il est accompagné d’une salade et du riz cuit à la vapeur.

Ingrédients pour le satay

500 g de boeuf haché
1 cuillerée à café de sel
2 cuillerées à café de jus de lime

Ingrédients pour la pâte d’assaisonnement – bumbu

2 cuillerées à café de graines de coriandre grillées
2 cuillerées à table de chair de noix de coco râpée
2 cuillerées à table de sambal olek ou 1/2 cuillerée à café de flocons de chile coréen
2 petits minis oignons finement hachés
2 gousses d’ail pelées, écrasées puis finement hachées
1 cuillerée à café de gingembre frais haché
1 cuillerée à café de sucre de palme râpé
1 cuillerée à table de sauce soya
6 cuillerées à table de crème de noix de coco ou de yaourt bio
Brochettes de kebab en bois imbibées d’eau pendant une heure ou des brochettes en métal

Préparation

  1. Dans un grand bol, mélanger la viande avec le sel et le jus de limes. Mettre de côté.
  2. À l’aide d’un mortier, moudre les grains de coriandre avec la chair de noix de coco râpée. Ajouter les autres ingrédients afin d’obtenir une pâte consistante. Pétrir avec les mains afin que tous les ingrédients soient bien distribués. On peut préparer une journée à l’avance cette étape en laissant reposé le mélange au frigo. Cependant, ne préparez pas à l’avance les brochettes de kebab.
  3. Une heure avant la cuisson, préparer les brochettes en répartissant équitablement la quantité de mélange de viande en formant des saucisses. ou des boulettes. Déposer au frigo une fois le mélange de viande embroché pendant une heure.
  4. Cuire sur un grill pendant 4 à 5 minutes ou jusqu’à ce que les satay deviennent fermes. Huiler les kebab avec une brosse puis cuire encore pendant 2 à 3 minutes. Déposer au four afin de les conserver chauds.

Présentation

Servir avec du riz et de la salade. Manger avec ses doigts.

Curry de rendang padang – rendang padang (vidéo 2)

Curry rendang Padang – rendang padang


Ce curry, plus que succulent et  préparé avec le lait de noix de coco naturel est très apprécié lors des grandes occasions dans la cuisine traditionnelle  en Indonésie et en Malaisie.  Il se rendang ou nomme  kalio si vous stoppez la cuisson avant que le lait de noix de coco ne s’évapore complètement.  Plus vous réchauffez ce plat plus il devient savoureux. Il se conserve un mois au frigo. Vous n’avez  plus d’excuse pour ne pas recevoir vos amis désormais.

Ingrédientscurry de rendang padang

10 gros chiles rouges séchés ou 20 chiles  oiseaux verts sans les graines ou 3 cuillerées à table de flocons de chile de première qualité
2 feuilles de combawa
15 feuilles de  curry ou 2 feuilles de laurier
1 cuillerée à café de graines de coriandres moulues
1 cuillerée à soupe de gingembre haché
2 cuillerée à café de cumin moulu
1 cuillerée à café de poudre de chile
1/4 de cuillerée à café de curcuma ou 1 racine de curcuma pelée et grossièrement hachée
6 gousses d’ail pelées
10 minis oignons émincés
750 g de veau en cubes
30 g de chair de noix de coco (optionnel)
250 ml de lait de coco + 250 ml de crème de noix de coco ou assez pour couvrir la viande au début de la cuisson
2 blancs de citronnelle, partie pourpre seulement puis la première écorce enlevée, coupés en 3 tronçons chacun puis écrasés avec le dos d’un gros couteau chinois
1 cuillerée à soupe de galangale
1 cuillerée à café  de clou de girofle
2 cuillerées à café de sucre de palme
1 bâton de cannelle de 5 cm
1 cuillerée à soupe de javentri entier (optionnel)
4 cuillerées à soupe d’huile d’olive
Sel ou sucre au goût

Préparation

  1. Faire dégorger les chiles séchés dans l’eau bouillante pendant 15 minutes, les égoutter puis les hacher grossièrement. Sinon, couper les chiles oiseaux très finement.
  2. Dans un mortier ou un robot, moudre les chiles, le gingembre, la coriandre, le cumin, le curcuma, la poudre de chile, les feuilles de combawa, les feuilles de curry ou de laurier, l’ail et les minis oignons. Ajouter un peu d’eau ou du bouillon ou du lait de noix de coco afin d’obtenir une pâte homogène tout en continuant de mélanger. Frire la pâte dans l’huile d’olive pendant 5 minutes à feu doux, puis retirer du feu.
  3. Mariner la viande avec cette pâte au réfrigérateur pendant quelques heures  ou plus mais au moins 30 minutes si le temps n’est pas disponible.
  4. Ajouter de l’huile dans un faitout et y incorporer, le bâton de cannelle, les tronçons de citronnelle, les clous de girofle, le sucre, la galangale, la chair de noix de coco et le javentri. Incorporer la viande marinée.  Ajouter le lait de coco et la noix de coco. Porter le mélange à ébullition puis réduire le feu à minimum en laissant mijoter à feu très doux pendant 1h 30 sans couvercle.

Présentation

Servir avec du riz après avoir retirer les tronçons de citronnelle, les feuilles de combawa ou de laurier.

Note 1

Si le curry est trop liquide, prolonger la cuisson davantage pendant quelques minutes. Il faut que le liquide soit totalement évaporé. Remuer souvent pour éviter qu’il colle au fond de la casserole. Ajouter le sel ou le sucre.

Note 2

Le curry rendang se nomme kalio si le curry est devenu épais sans liquide. Certains le préfèrent de cette façon. Tout est une question de goût.

Note 3

Les arômes sont plus développés si le curry est préparé la veille.

Soupe de Makassar – sop konro


Cette soupe si délicieuse composée de côtelettes de boeuf ou de veau provient du sud de Sulawesi. Elle contient beaucoup d’ingrédients et son secret consiste à écumer complètement  le gras de son bouillon.

Ingrédientssop konro

900 g de côtelettes de bœuf ou de veau coupées en morceaux de 15 à 20 cm
3  litres d’eau
4 feuilles de laurier
6 clous de girofle
3 minis oignons coupés grossièrement
6 noix noires, pelées, immergées dans l’eau tiède puis égouttées
5 gousses d’ail
2 cuillerées à café de poivre blanc moulu
1 cuillerée à café de coriandre moulue
1 cuillerée à café de curcuma ou 2 cuillerées à café de racine de curcuma
1 cuillerée à café de noix de muscade finement râpées
1 cuillerée à soupe de galanga finement haché
3 cuillerées à table de pulpe de tamarin en conserve ou 2 cuillerées à café de pulpe de tamarin imbibée dans l’eau
1 cuillerée à soupe de sucre de palme
1 cuillerée à café de sel
2 cuillerées à table d’huile d’olive
jus de 2 limes
5 cuillerées à soupe d’oignon frit dans l’huile
4 cuillerées à soupe d’échalotes

Préparation

  1. Déposer la viande dans un faitout et y ajouter l’eau, les feuilles de laurier, les clous de girofle. Laisser mijoter à feu très doux pendant 1  heure sans couvercle.
  2. À l’aide d’un mortier ou d’un robot culinaire réduire en pâte l’ail, les échalotes, les noix noires, le galanga, le curcuma, le poivre, la coriandre, les noix de muscade,
  3. Frire la pâte dans une poêle antiadhésive pendant 4 à 5 minutes à feu moyen bas. Ajouter la pulpe de tamarin, le sel et le sucre. Laisser mijoter pendant 2 heures. Écumer la soupe à plusieurs reprises afin d’enlever le gras.

Présentation

Servir la soupe dans dans des bols coréens avec les échalotes, les oignons frits, le jus de lime. Accompagner de riz et de sambal –sauce piquante.

Boeuf au jus de tamarin – daging masak habang


Semur Daging

Image by Chandra Marsono via Flickr

La cuisine d’Indonésie utilise beaucoup le jus de  tamarin qui confère une saveur douce et légèrement aigre. On peut toutefois utiliser du jus de lime si le temps ne permet pas de préparer le jus de tamarin.  Si vous aimez les chiles, il est suggéré de remplacer les chiles doux par des chiles piquants.

Ingrédients

4 morceaux de boeuf dans la ronde
2 cuillerées à table d’eau de tamarin ou de jus de lime
4 gousses d’ail écrasées
1 cuillerée à café de sel
1/4 cuillerée à café de flocons de chiles
1/8 cuillerée à café de curcuma moulu
1 cuillerée à soupe d’huile d’olive
1 gros chile jaune haché sans les graines
2 gros chiles rouges doux
3 minis oignons rouges émincés
2 cuillerées à table d’huile d’olive
1 cuillerée à soupe de gingembre frais haché
2 tiges de citronnelles coupées en rondelles très mince dans la partie pourpre seulement
2 cuillerées à soupe de cilantro
135 ml d’eau chaude
1/2 cuillerée à café de sel
2 cuillerées à table de jus de lime

Préparation

  1. Préparer la marinade en mélangeant dans un grand saladier l’eau de tamarin ou le jus de lime, l’ail, le sel, les flocons de chiles, le curcuma et l’huile. Incorporer la viande, puis mélanger bien. Laisser mariner au frigo pour 3 heures ou de préférence pendant.
  2. Préparer la sauce en cuisant d’abord les chiles, les oignons et le gingembre pendant 3 minutes. Incorporer la citronnelle, le cilantro, l’eau chaude et le sel. Laisser mijoter pendant 5 minutes à feu doux.
  3. Cuire la viande sur un grill pendant 2 à 3 minutes de chaque côté.

Présentation

Réchauffer la sauce, puis ajouter le jus de lime avant de la verser sur la viande grillée. Servir aussitôt.

Pour 4 personnes.

Rôti de boeuf Sumatra – gulai gajebo


Ce délicieux mets de la cuisine de Padang en Indonésie produit une couleur rouge en raison de la forte présence des chiles rouges.

Ingrédients

1,8 kg de rôti de bœuf
1 cuillerée à café de sel
1 tige de citronnelle coupée en 2 transversalement puis écrasées
3 feuilles de combawa
1/2 cuillerée à table de galanga
2 feuilles de curry (optionnel)
1,2 l de crème de noix de coco
4 échalotes coupées
4 gousses d’ail écrasées et coupées
6 chiles oiseaux rouges (cabe merah) finement hachés
1 cuillerée à café de flocons de chiles
1 cuillerée à café de gingembre frais
2 cuillerées à table de racine de curcuma ou 1 cuillerée à café de curcuma moulu
2 cuillerées à table de jus de tamarin
2 cuillerées à table de lait de noix de coco
2 cuillerées à table d’arachides broyées

Préparation

  1. Déposer la viande dans un faitout, puis ajouter l’eau et le sel. Porter à ébullition et laisser frémir pendant 1 heure. Retirer du feu, laisser refroidir, puis transférer au frigo séparément pendant 1 nuit.
  2. Le lendemain, enlever le gras du bouillon, puis réserver 750 ml de bouillon pour la cuisson. Enlever le gras de la viande et la mettre de côté.
  3. Préparer la pâte en broyant les échalotes, l’ail, les chiles, les flocons de chiles, le gingembre, le curcuma, le tamarin, le lait de noix  de coco, les arachides dans un mortier afin qu’elle devienne lisse.
  4. Dans un faitout, cuire très doucement la pâte afin d’en dégager des arômes. Ajouter le jus de cuisson. Laisser mijoter pendant 5 minutes, ajouter la viande, la citronnelle, les feuilles de combawa, le galanga, les feuilles de curry..
  5. Cuire encore pendant 50 minutes à feu moyen doux. Ajouter la crème de noix de coco, puis laisser cuire encore pendant 30 minutes. Réduire le feu, couvrir et laisser mijoter pendant 30 minutes supplémentaires.

Présentation

Servir avec du riz ou des pommes de terre rôties.

%d blogueurs aiment cette page :