Ingrédients: jicama … nouilles


Jicama (pronounced as hickama)

Image via Wikipedia

Ingrédients de la cuisine indonésienne: jicama, limes, moules, noix de cajou, noix de coco et nouilles.

Jicama d’eaubangkuang
Tubercule d’Amérique souvent mangé cru avec une trempette comme la rojak, ou tout simplement cuit jusqu’à ce qu’il devienne tendre pour préparer des rouleaux nommées popiah. On peut le remplacer par le radis oriental nommé daikon.

Limes
Deux variétés existent. Les plus grosses, limau nipis, sont légèrement plus petites de la majorité de celles que nous connaissons. Elles deviennent jaunes comme des citrons en mûrissant. Les plus petites, limau kasturi ou limes kalamnsi sont légèrement moins acides et plus aromatiques. On utilise sa pelure pour préparer certains plats.

Moules – hum
Petit crustacé connu en anglais sous le non de blood cockles ou blood clams. Ils sont habituellement cuits très brièvement avec des nouilles comme dans le cas du Fried Kway Teow.

Noix de cajou – buah keras
Ressemble aux noix de macadam par sa texture et sa forme, laquelle peut être utilisée pour substitut. On peut aussi les remplacer par des amandes ou d’autres noix. Ne pas acheter en grande quantité car elles périssent très rapidement parce qu’elles contiennent beaucoup d’huile tout comme les noix du Brésil. Les conserver au frigo dans un bocal hermétique.

Noix de coco
Utilisée abondamment dans la cuisine de Malaise et d’Indonésie de la même manière que nous utilisons le lait. La crème et le lait de noix de coco sont obtenus en compressant la chair de la noix. La crème de coco est obtenue en ajoutant environ 125 ml ou ½ tasse de la chair râpée est par la suite compressée avec ses mains ou un coton à fromage. La lait écrémé est obtenu en ajoutant 250 ml ou ½ tasse d’eau à la chair râpée qui est ensuite compressée pour obtenir le jus. Le lait de coco est obtenu en ajoutant 500 ml ou 1 tasse d’eau à la même chair de la noix précédente qui est compressée pour la seconde fois. Le lait et la crème en conserve ont moins de goût et la qualité varie grandement d’une marque à une autre. Il faut l’éviter.

Nouilles
Les nouilles sont très prisées en Asie dus Sud-Est. Les nouilles fraîches jaunes de blé (Hokkien mee) sont lourdes, ressemblent à des spaghettis et sont fabriqués avec de la farine de blé et des œufs. Elles sont utilisés pour le Mee Rebus et le Mee Goreng. Les nouilles fraîches de riz larges (kway teow) sont des nouilles en ruban qui mesurent environ 1 à 2 cm de large utilisées pour les soupes et les stir-fry. Les nouilles fraîches de riz laksa ressemblent à des spaghettis et sont fabriqués de farine de riz. Les vermicelles de riz séchées (beehoon) sont des nouilles de riz très minces qui doivent être plongées dans l’eau bouillante avant de les utiliser. Les nouilles séchées transparentes mung bean (tanghoon), souvent appelées cellophanes, sont blanches et sont utilisées pour les soupes. Fraîches ou séchées, elles doivent être plongées dans l’eau bouillante avant de les utiliser.

Publicités

À propos de tilopa2

Je prépare de nouveaux plats à l'aide de bons modèles pour ensuite vous proposer une démarche simple et rapide afin de maîtriser une cuisine aux saveurs exotiques et sans difficulté, réussir des plats à la maison ou à l'étranger, tout en découvrant les plus belles voix du chant traditionnel italien. De plus j'étudie le chinois, le khmer, l'allemand et le thaïlandais.

Publié le juin 4, 2011, dans Ingrédients, et tagué . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :