Rouleaux de riz javanais – lemper


Il s’agit d’une sorte bûche comme celle de Noël que l’on peut découper en une douzaine de rondelles. Le lemper est cuit dans le tronc d’un bambou de  7 cm à Sulawesi et à Sumatra. En Thaïlande, on utilise des bambous de 3 cm. Il est plus facile d’utiliser des feuilles de sushi étant donné que le bambou est difficile à trouver.

IngrédientsRouleaux de riz javanais - lemper

500 ml de riz baigné dans l’eau pendant une  heure, laver à 3 reprises, puis vidé de son eau
500 ml de lait de noix de coco
1/2 cuillerée à café de sel
2 poitrines de poulet bouillies et la peau enlevée
4 minis oignons finement hachés
3 gousses d’ail hachées
3 pignons écrasés ou autres noix
1 cuillerée à café de coriandre moulu
1/2 cuillerée à café de cumin moulu
1/2 cuillerée à café de sucre de palme
1 feuille de combawa
1/2 cuillerée à café de sel
1/2 cuillerée à café de poivre blanc
2 cuillerées à table d’huile d’olive
125 ml de lait de noix de coco

Préparation

  1. Bouillir le riz dans le lait de noix de coco en utilisant un faitout jusqu’à ce que le liquide aura été absorbé. Transférer le riz dans un panier pendant 15 minutes afin de le cuire à la vapeur pour achever sa cuisson. Éteindre le feu, puis laisser le riz dans le contenant de bambou en attente pour la prochaine phase. On peut aussi utiliser une casserole à vapeur douce à étages multiples.
  2. Cuire le poulet dans un faitout pendant 20 minutes en ajoutant un gros  oignon coupé en deux. Retirer du feu, réserver le bouillon, attendre que la viande refroidisse. Effilocher la chair cuite du  poulet en l’effilochant avec ses doigts.
  3. Mélanger les autres ingrédients afin d’en faire une farce. Porter à ébullition, réduire le feu, puis laisser mijoter pendant 10 minutes à feu doux. Incorporer la viande, puis le reste de lait de noix de coco. cuire lentement jusqu’à ce que le liquide soit complètement absorbé par la viande. Le mélange ne doit cependant pas être sec. Assaisonner au goût. Laisser refroidir.
  4. À l’aide d’une casserole pour rouler les gâteaux suisses, étendre le riz dans toute la casserole. Ajouter la farce sur le nid de riz, puis rouler le tapis de riz comme s’il s’agissait d’un gâteau. Couper en rondelles le rouleau à l’aide d’un couteau trempé dans l’eau très chaude.

Note 1

On pourrait aussi faire la bûche dans des feuilles de sushi et ajouter des fruits de mer.

Publicités

À propos de tilopa2

Je prépare de nouveaux plats à l'aide de bons modèles pour ensuite vous proposer une démarche simple et rapide afin de maîtriser une cuisine aux saveurs exotiques et sans difficulté, réussir des plats à la maison ou à l'étranger, tout en découvrant les plus belles voix du chant traditionnel italien. De plus j'étudie le chinois, le khmer, l'allemand et le thaïlandais.

Publié le mai 9, 2011, dans Soupes et accompagnements, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :